4 mois après le début du conflit…

19/06/2022

A Lyon, que ce soit à la gare Part-Dieu ou au gymnase transformé en centre d’hébergement d’urgence, on assiste à une danse effervescente entre les arrivées et les départs, les sourires et les larmes. Un visage inquiet. “Où dois-je aller ?”. Des maigres bagages sous le bras. “Pouvez-vous m’expliquer ?”. Les personnes cherchant refuge loin des tirs et des bombardements posent pied sur un sol bien souvent inconnu. Nous sommes là avec Lidiya, Charline, Cédric et tant d’autres pour les accueillir, les accompagner et les apaiser…
https://fcld.ly/vkmbvrd

Ce scénario n’est pas seulement à Lyon, ou à Paris, mais aussi dans notre département.
L’ensemble de nos équipes de bénévoles des Unités Locales met tout en place pour les accueillir, les aider, les orienter vers les services compétents.
Une mobilisation depuis près de 4 mois pour ces réfugiés.
Toute l’équipe de la Croix Rouge les remercie pour cet accueil qui ne serait possible si ces bénévoles, nos bénévoles et les unités locales n’étaient pas présents.
Partout dans le département du Pas De Calais, près de 800 Ukrainiens ont besoin de nous.

Merci à Sofiane Pamart

Ceci pourrait vous intéresser

window.dataLayer = window.dataLayer || [];
function gtag(){dataLayer.push(arguments);}
gtag(‘js’, new Date());

gtag(‘config’, ‘G-5E8BCPT4XY’);